Arat KiloDrôle d'histoire.
Une éclipse du jazz, pas si étrange dans une vie qui a la chance de durer. Et au hasard d'une amitié, l'écoute d'une série de CDs, "Ethiopiques", parus chez Buda Music. L'originalité profonde, l'authenticité giclent en plein visage. Dés lors, une vraie sympathie pour les jaillissements multiples de cette musique de ce coin d'Afrique, dont on ne parle que pour évoquer les guerres, les malheurs.

Plus tard, re-choc, cette fois sur Mezzo, avec un concert de Getatchew Mekuria en compagnie du groupe "The Ex" (que du beau monde). Ce bonhomme, affublé d'une coiffe de plumes qui fait penser à l'Afrique fantasmée de l'Art Ensemble of Chicago, nous balade dans ce qui pourrait être un freejazz éthiopien. Selon les articles parcourus, il n'aurait jamais entendu Ornette ni aucun des acteurs de cette révolution musicale des années 60 aux USA : il s'agirait d'une création quasi parallèle, un peu comme ces découvertes scientifiques qui peuvent éclore à des endroits divers, plus ou moins simultanément, sans influence réciproque.
Il est donc naturel que bien des artistes soient eux aussi fascinés par l'une ou l'autres des arborescences de la musique de ce coin d'Afrique, en occultant l'immense impact de la rastamusic.
Parmi ceux-là, Arat Kilo (kilomètre 4, banlieue d'Addis Abeba), un groupe de jeunes musiciens français, qui s'est réuni pour explorer et recréer cette veine, près de chez nous, pour qu'on n'en perde pas une miette.
Les musiciens ?
Fabien Girard - guitare, balafon
Michael Havard - saxophones, flute
Camille Floriot - trompette, bugle, ney
Samuel Hirsch - guitare basse, kalimba
Arnold Turpin - batterie, melodica
Des couleurs étranges, un groove de tous les instants, lancinant, le goût des sonorités, une musique entêtante.
Quelques vidéos pour faire connaissance en forme de playliste (Studio de l'Ermitage; New Morning avec David Neerman (qui jouera le 5 septembre à la Cité de la Musique et qui passera en janvier 2012 à la Dynamo), et Kacem Wapalek; New Morning avec le rappeur Rocé)(zappez mentalement le générique aux allures de Spoutnik des deux dernières vidéos) .


(pour passer à la vidéo suivante, utilisez le 2e bouton à gauche, en bas)

Plus une playliste audio à l'occasion de la sortie de leur CD "A Night In Abyssinia", avec trois invités : le rappeur canadien Socalled (oui, celui qui joue souvent avec David Krakauer; il joue là sur "Babur"), la Malienne Rokia Traoré (invitée sur "Get a chew" ... ça ne vous dit rien ?) et le vibraphone du vétéran Mulatu Astatqé (qui jouera le 1er septembre à la Grande Halle de la Villette) : 14 titres en libre écoute, dont un bien attachant "Dewel" !!!


...


Ils sont invités le 11 septembre au musée d'art et d'histoire du judaïsme et le 24 septembre au Sunset  . Occasion d'un voyage initiatique.
Cela vous tente-t-il ?