16 novembre 2012

Un extraterrestre du 17e siècle, Akchoté et Lislevand

Noel Akchoté, Rolf Lislevand... Le Jazz entretient, il est vrai, assez peu de relations avec la musique baroque. On pourra rétorquer que Noel Akchoté délivre une musique inclassable. Mais n'affirmait-il pas "Oui, je suis jazz et j'aime ça".Jazz donc. Et musique baroque avec Rolf Lislevand pour jouer, déjouer Johannes Hieronymus Kapsberger, présenté comme un "extraterrestre du XVIIe siècle" (sur un encart de la vidéo, un millénaire a été ajouté : un peu de prospective, je suppose).Sous le patronage de France Musique (quelques mots de... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2012

Une vie parallèle par Anne James Chaton

Anne James Chaton - photo Rémi Goulet  Plutôt des textes. Des lettres et des mails. Autour de la poésie sonore et des relations chaotiques d'Antoine Jolycoeur avec les figures de cet art.Qui est Antoine Jolycoeur ? La manière dont en parle ne permet pas de le savoir. Personnage de fiction, crée par Anne-James Chaton ? Vague écho d'un personnage réel vivant dans la connivence fantasmée avec lesdits poètes ? Sentiment de malaise, de mal être face au désir créatif en l'absence de talent. Exercice surprenant, une réalité trouble... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2011

Dgiz & Mehdi Chaib à la Bastille

Souvenirs de la BastillePour voir l'album, cliquez sur la photoLe samedi, à la Bastille, c'est le jour de charriage Ces mots ont servi de "refrain" pour une improvisation débridée de Dgiz (slam, b) et de Mehdi Chaib (sax, derbouka) près d'une heure durant. Une ambiance très détendue, familiale même avec des bambins qui n'en croyaient par leurs oreilles. Dgiz, en effet, fut aussi pétillant qu'à l'accoutumé, ses mots fusants de toute part, des jeux à multiples sens, des interpellations du public, affublant tel ou tel de noms de... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2011

Princess in a car : Anne James Chaton & Andy Moor

Unsounds 45T / 7'; Artwork Isabelle VigierUn traitement très distancié d'un événement tragique, abordé par le nom d'une voiture, vecteur de mort : Mercedes Class S 280. On se souvient des énoncés quasi cliniques de faits d'actualité dans "Le Journaliste" d'Anne James Chaton :  des titres de presse puisés dans un tas indifférencié, déclamés sans affect aucun, sans recherche de sens, la guitare d'Andy Moor lacérant l'espace sonore indépendemment du contenu des textes, s'attachant à entrelacer l'abstraction musicale de la voix du... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2011

Sébastien Cirotteau : des trucs inavouables avec sa bouche

Sébastien Cirotteau © www.sarasponga.com "Flegmatique et hyperactif, ce Toulousain trentenaire explore et détourne le potentiel sonore de son instrument fétiche : la trompette. Augmentée de micros, haut-parleurs et de divers dispositifs électro-acoustiques, elle gémit et convulse de plaisir. Logique, Sébastien Cirotteau lui fait des trucs inavouables avec sa bouche. " C'est ainsi qu'Arte Radio présente cette courte séquence ou Sébastien Cirotteau nous dévoile sa manière d'explorer l'univers sonore de sa trompette.Deux... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2010

Le Gall à Naxos

On n'est pas sur les terres du jazz, mais en lisière de la musique improvisée et de l'électronique. Les puristes du jazz pourront donc zapper. Pascal Le Gall Il s'agit d'un travail en direct à partir d'un électrophone de décennies antérieures et d'un disque, un 33 tours.De ce disque, on n'en saura rien ou presque. Il est placé sur la platine, et après un moment de silence, Philippe Le Gall pose soigneusement le diamant à un endroit sélectionné du disque, monte le son, règle la vitesse de lecture assez bas pour que rien ne soit... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2010

Charles Pennequin - Guitar Poetry 1er avril 2010 aux Instants Chavirés

Charles Pennequin - photo http://le-terrier.netUne impulsion, difficile à contenir. Il me fallait dire deux mots à Charles Pennequin à la fin de son set aux Instants Chavirés (Guitar Poetry, 1er avril 10). M'identifier comme celui qui avait capté cet extraordinaire moment à l'Arsenal en juin dernier avec Jean-François Pauvros et lui dire surtout comme je suis impressionné par ses textes. Des thèmes simples (la mort, l'amour, le rire ...), empruntant souvent les registres de l'interrogation ("Pourquoi les poètes se... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2010

Jean-Michel Espitallier "Le croque-monsieur n'est pas un animal"

Jean-Michel Espitallier - photo-montage www.myspace.com/spit007Arte Radio propose des séquences courtes (environ 5 mn), des documentaires pour donner à entendre le travail sur la matière sonore par des créateurs toujours sur la brêche.La parole ce jour à Jean-Michel Espitallier.Léonard Bernstein expliquait que toute musique naît de la répétition.Pour la musique des mots, on peut convoquer par analogie le bégaiement ou l'énumération."Jean-Michel Espitallier est un poète sonore ou non selon les nuits, toujours travaillé par le... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 02:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 décembre 2009

Borbetomagus

Le premier concert organisé, financé par les Instants Chavirés, cette saison, est consacré pour partie à un groupe au nom étrange : Borbetomagus. Borbetomagus - Oslo 2009 - by Peter Gannushkinwww.downtownmusi.net Petite recherche sur le Net pour trouver son origine : il s'agit du nom latin de Worms, une ville allemande du land de Rhénanie-Palatinat. Selon les musiciens, il s'agirait effectivement de son très ancien nom, mais en gaélique. D'accord, pas d'accord ? Ouvrez les paris, si vous le souhaitez.Les Instants présentent ce... [Lire la suite]
Posté par dolphy00 à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2009

Une virgule hors musique : Broussaud et Karako - Rotonde de Choc (16 oct 09)

Virgule hors musique, du moins celle des notes, pour laisser celle des corps, des voix, déclarations, chuchotements ou cris.Deux danseurs seuls sur une scène nue (quelques chaises), figures d'un dénuement qui rêve, se projette, s'exalte.Quelques images de cette soirée avec Gilles Broussaud et Catherine Karako, dans la salle noire de la Rotonde de Choc, à l'Espace Jemmapes (canal Saint Martin, Paris). Pour voir l'album, cliquez sur la photo de Gilles Broussaud Après ces quelques photos, le clap de fin de ce spectacle. ...
Posté par dolphy00 à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]