23 septembre 2014

Kenny Wheeler aussi ...

Je ne sais de qui est cette photo, mais elle m'a accroché Kenny Wheeler nous a quitté le 18 septembre dernier."Kenny Wheeler......his shadow will never die..........I wish we could have helped more....I know so many people did.....He was so poor and lonely at the end....shit it was such a huge musician.......Rest In Peace now....."Pardon d'avoir emprunté ces mots à une superbe musicienne, mais en peu de mots, que de tendresse.Un autre de ses amis a signalé des articles, des vidéos (plutôt des bandes-son). Tiens, il jouait avec lui à... [Lire la suite]

17 septembre 2014

Michel Portal Unit (1974)

Michel Portal Unit 1974 - Magnum photos Un concert tout bonnement excellent, diffusé en 1974 par NDR (radio allemande bien présente dans nos agendas radio du lundi). Des musiciens alors pétillants d'intelligence, de fougue, de talent qui se sont jetés sur le Free, peut-être avec la foi du charbonnier, et qui ont contribué à l'émergence d'un jazz proprement européen.Un jazz sans apprêt, qui bouscule encore aujourd'hui. 80 minutes bien denses répartie sur trois vidéos (en fait trois sons avec image fixe), pas totalement exemptes de... [Lire la suite]
12 septembre 2014

Louis Sclavis "Silk and Salt" 4tet

Dans la famille des CDs que je n'ai pas reçus, "Silk and Salt" du nouveau 4tet de Louis Sclavis. Il s'agit du trio Atlas, avec Benjamin Moussay et Gilles Coronado, augmenté du joueur de zarb, Keyvan Chemirani. Il ne s'agit donc pas d'une chronique mais d'une invitation à écouter deux émissions de radio qui ont pour thème cet enregistrement chez ECM. En tout, trois heures de musique, que vous pourrez écouter en prenant votre temps puisqu'elle resteront disponibles jusqu'en juin 2017. Mais ne traînez pas : vous risqueriez d'oublier et... [Lire la suite]
10 septembre 2014

Coltrane "Offering" Temple University 1966

Pour cette reprise de Flux Jazz, je propose un retour aux sources, avec un saut d'un demi siècle.Au début de 1964, on pouvait se régaler des provocations de Monk et des colères de Mingus. Le jazz était alors totalement bouleversé par Coltrane, Dolphy et Ornette. Déjà, Albert Ayler pointait un sax iconoclaste au lyrisme puissant. Miles et Art Blackey faisaient flamboyer le hard bop et Duke Ellington s'était frotté aux défricheurs du moment et avait gravé avec eux des plages d'une confondante beauté : Money Jungle (avec Mingus et... [Lire la suite]