Louis Sclavis Silk and salt 4tet bandeaus

Dans la famille des CDs que je n'ai pas reçus, "Silk and Salt" du nouveau 4tet de Louis Sclavis. Il s'agit du trio Atlas, avec Benjamin Moussay et Gilles Coronado, augmenté du joueur de zarb, Keyvan Chemirani. Il ne s'agit donc pas d'une chronique mais d'une invitation à écouter deux émissions de radio qui ont pour thème cet enregistrement chez ECM. En tout, trois heures de musique, que vous pourrez écouter en prenant votre temps puisqu'elle resteront disponibles jusqu'en juin 2017. Mais ne traînez pas : vous risqueriez d'oublier et ce serait bien dommage.
Ces trois heures comportent de larges moments consacrés à l'actualité muisicale du moment, dont un étonnant enregistrement de Yom, en compagnie de Claude Tchamitchian : "Le Silence de l'Exode", présent dans les deux émissions : "Summertime" d'Elsa Boublil sur France Inter et "Open Jazz" d'Alex Dutilh sur France Musique.

Elsa Boublil Summertime France InterLe dimanche 7 septembre sur France Inter, Summertime propose deux heures de jazz (comme chaque dimanche).
Une première partie est consacrée à l'actualité du disque, la seconde à l'invité de la soirée. Louis Sclavis est venu en compagnie de B. Moussay et de G. Coronado.
Ils vont jouer en direct deux des thèmes de leur dernier disque ("Silk and salt melody") : c'est donc un contenu exclusif, avec "Sel et Soie" et "L'homme du Sud" : un thème qui résonne comme une vieille chanson nostalgique, d'ici comme d'ailleurs (un très vague évocation du rythme argentin à la guitare, des résonnances d'une Europe centrale révolue ... ). Un toucher particulièrement délicat de Moussay pour distiller l'émotion retenue de ce très beau thème. Puis le chant de Sclavis. On devient vite accro à ce nouvel univers. L'Atlas trio de Louis Sclavis, Benjamin Moussay et Gilles Coronado a encore bien des choses à dire !
Louis Sclavis est intérrogé par une Elsa Boublil qui l'entraîne vers l'Orient, l'exode, des paysages imaginaires. "C'est l'auditeur qui fabrique les paysages, pas moi" précise-t-il tout en évocant sa fascination pour cette Asie lointaine.
Quelques incursions aussi dans l'histoire du jazz avec une plage de "Black Saint Sinner Lady" de Charles Mingus (il faut réécouter ce disque ! prenez donc une heure d'insomnie et régalez-vous) : "Charles Mingus est un fondateur" dira Louis Sclavis avant de faire une déclaration d'amour à la jeune scène française, riche de très belles propositions musicales. Pourquoi pas une contrebasse pour ce disque ? "Il fallait la carence (de la basse et de la batterie) pour faire cette musique là".

Pour écouter l'émission, cliquez sur la bannière ci-dessous
(Ne pas se fier à l'indication de durée : vous aurez droit à vos deux heures
La partie consacrée à Louis Sclavis débute à la minute 53)Summertime sur France Inter

Alex Dutilh - photo Jean-Baptiste-Millot 
Alex Dutilh - photo Jean-Baptiste-MillotL'Open Jazz d'Alex Dutilh du 8 septembre reprenait l'exploration de ce CD en compagnie du seul Louis Sclavis.
Quelques questions similaires, c'est inévitable, mais l'accent était plutôt mis sur l'élaboration de cet enregistrement.
Comment le disque a-t-il été enregistré ? Le rôle de ECM ? Est-ce que les musiciens sont cadrés ? Comment s'est passée la composition des 9 pistes ? Le rôle des autres musiciens dans ces compositions ? Les différentes phases (il y en a quatre !). La qualité sonore de l'enregistrement. Sclavis et la photo, Sclavis et la pochette.
Dans les écoutes proposées, un disque de Nina Simone "Silk and Soul", qui arrache l'aveu d'amour à cette chanteuse, mise au même panthéon qu'Ella Fitzgerald.

Pour écouter l'émission, cliquez sur la photo

Open Jazz Alex Dutilh

C'est tout l'intérêt de ces deux émissions que d'avoir trouvé des angles d'attaque différents, pour notre plus grand plaisir. Deux grands pros de la radio.
Et pour finir, un concert de l'Atlas trio (1h13) en hommage à un autre grand pro de Radio France, Xavier Prévost, dont l'émission passe à la trappe, et peut-être aussi les concerts.


Et pour finir deux sites consacrés à Louis Sclavis : celui de Mikiko et celui dédié à ses photos .

Louis Sclavis - croquis pour Mikiko by Jacky Uzeste 2006uzeste06_02