Rocket Science
Craig Taborn, Evan Parker, Peter Evans, Sam Pluta
Rocket Science Moers

D'abord une accroche : Peter Evans en concert à Moers en 4tet diffusé sur Arte Live Web.
Puis la composition dudit 4tet : Evan Parker lui même aux saxophones (ss et ts), Craig Taborn au piano (toujours surprenant) et Sam Pluta (console électronique).
Pour quelle musique ?
En synthèse, si les surprises fusent tout le concert durant, le vocabulaire semble se situer dans l'héritage même d'Evan Parker, dans ce phrasé si particulier fait de claquements roulés (les "caquetages"oui staccatos en rafales), de séquences courtes voire ultra courtes, sans épanchement lyrique ni recherche de joliesse, qui se développe progressivement en un discours fascinant, hypnotique.
Ce langage est réapproprié, transfiguré par chacun des autres instrumentistes.
Y compris par Sam Pluta à l'électronique. Là, point de ces grandes nappes sonores quasi immobiles ou de ces boucles répétitives. Plutôt des compositions complexes de matières, des agrégats de particules, des granulations minérales laissant à l'imaginaire de chacun le soin d'associations involontaires, inattendues.
Etonnement aussi de voir un Craig Taborn totalement à l'aise dans cet environnement, caressant les touches et visitant les cordes. Le bleu du jazz, en effet, est assez loin; ici se cotoient plutôt les accents d'une musique contemporaine revivifiée par l'improvisation collective. On utilise la métaphore de musique de chambre pour évoquer cette couleur musicale.
Les deux souffleurs sont en position centrale sur scène, l'hommage de l'encore jeune aventurier au vieux baroudeur. Dès les premières notes à la trompette on est saisi par ce langage si particulier. S'agirait-il d'une phase introductive pour souligner une filiation, ou bien plutôt pour signifier d'une manière abrupte l'entrée en musique ? Quittez ces confortables chuchottements d'avant concert, les bruits environnants et les habitudes sonores, voire musicales, qui sont les vôtres ...
Mais cela continue, se développe, avec virtuosité. Une musique décapante, qui ravive notre écoute.
L'attention est capturée.


Lien direct : http://liveweb.arte.tv/fr/video/moers_festival___Rocket_Science/  .

On nous dit que cette formation en tournée européenne prépare un disque à paraître chez More is More, le label de Peter Evans. A suivre ...

"Rocket Science est un quartet d’improvisation collective. Le trompettiste new-yorkais Peter Evans y a réuni trois de ses instrumentistes préférés : Evan Parker au saxophone, Craig Taborn au piano et Sam Pluta à l’électronique. Chacun de ces quatre musiciens a exploré les frontières de son instrument pour en élargir le champ des possibles. En plus d’une maîtrise technique, ils se distinguent tous par leur sensibilité musicale. Ils ont déjà joué ensemble dans diverses formations : Taborn et Evans ont déjà collaboré avec Parker pour quelques-uns de ses enregistrements chez ECM (« Boustrophedon » et « The Moment's Energy »), Pluta et Evans travaillent ensemble
depuis 2008, que ce soit en duo (« Sum and Difference ») ou avec le Peter Evans Quintet." (Arte Live Web)

Video en ligne jusqu'au 27 novembre 2012.

Crédits
• Artistes : Peter Evans (trumpet), Evan Parker (saxophone), Craig Taborn (piano), Sam Pluta (elec) • Mise en scène : Sophie Körner, Simon Stimberg, Sarah Weber, Tina Rietzschel, Nastja Malkhazova, Philipp Imlau, Philipp Kuhn, Damian Weber, Felix Zilles-Perels, Abesalom Daba-Khshvili, Marie Tjong-Ayong, Zacharias Fasshauer, Elmar Fasshauer • Son : Stefan Vester, Richard Eisenach, Nikolaus Neteler, Björn Mauder, Michael Hohnstock, Michael Bothur • Production : Kunsthochschule für Medien Köln (KHM) in Kooperation mit dem Institut für Musik und Medien Düsseldorf (IMM)

Evan Parker - Peter Evans
Evan Parker & Peter Evans