Quelques images pour une plongée au Triton ce soir-là
L'album photo est au bout du clic (y compris sur l'image)
12-01-27_60_Jean-François Pauvros
Jean-François Pauvros - photo dolphy00

Une prise de parole en forme d'aveu pour annoncer le concert : le Triton n'accueille pas souvent le genre de musique qu'on allait entendre en ce début d'année 2012. Trop déconcertante ? Pas à voir le public nombreux venu voir ce concert qui promettait. Dont pas mal de musiciens. Peut-être cette programmation obéïssait-elle à une logique magique : ce Curare est un poison voluptueux, et salutaire.

Mais je venais de chroniquer cet excellent disque du trio Pauvros-Lazro-Turner (voir "Curare en boîte cristal"). Difficile de parler de suite de ce concert du même trio sans redites.
Alors, je me suis infligé une cure de flemme, d'oubli, de plusieurs mois avant de reprendre ma plume d'oie.
Mais pour écrire quoi ?
Que ce concert, qui m'avait fait une impression énorme, était tout aussi vivace à la réécoute ? (c'est l'un des avantages de l'enregistrement vidéo, même de médiocre qualité). C'est l'évidence.

Une soirée exceptionnelle par ces trois musiciens qui sont parmi les tout meilleurs de leur instrument.

On n'ose à peine envisager meilleure guitare que celle de Pauvros, depuis que Derek Bayley n'est plus. Il est issu de la scène d'un rock ravageur, expérimental, loin de toute contrainte stylistique. Jean-François Pauvros est de bien des aventures musicales, avec tout ce qui compte de la création sonore.
Un abord simple, toujours : il n'a rien à prouver et d'immenses territoires à défricher. Ses rencontres sont autant d'occasions de bifurquer, de flairer de nouvelles pistes.
Et sa voix, grave, profonde, mériterait qu'on lui laisse toute la place. Avec un peu de chance, parfois, il nous arrive de l'entendre égrener quelques notes de son bouleversant Durruti (nato 3164/3244 (réédition 2011) - sortie 20-11-1996).
Cela dit, à la Mediatheque, et dans un tout autre registre ...

Daunik Lazro et Roger Turner viennent d'autres contrées : le jazz, son histoire, mais surtout ses ruptures : Joe McPhee, Derek Bayley & Evan Parker ...

On a déjà évoqué dans ces "colonnes" l'importance de Daunik Lazro, de son travail sur le son du baryton, de ses collaborations toujours excitantes, qui se sont traduites en particulier par une salve de disques remarquables, à se procurer absolument : Horizon Vertical (DVD), Some other Zongs, Pourtant les cimes des arbres, et Curare justement. Anne Montaron l'a souvent invité "à l'improviste" et on comprend bien pourquoi.
Faut-il préciser qu'il faut toujours le voir sur scène, dès que les organisateurs le programment : il est rare, aux deux sens du terme.

Roger Turner n'est pas le régional de l'étape. L'oeil vif et amusé, il est l'homme de bien des rencontres. Impressionné par sa connivence avec Alan Silva, aux Instants Chavirés, je reste toujours surpris par l'extraordinaire précision de ses interventions ... et par son humour. Bien qu'il soit totalement dans le monde des musiques improvisées, son discours rappelle ses origines free, ses éboulement torrides.

Alors non, je ne vais pas commenter ces deux plages issues du premier set. Peut-être seulement vous signaler que la fin des extraits est dans les deux cas particulièrement passionnante.
Deux vidéos de 15 et 13 minutes : il faut donc s'organiser un peu pour ne rien faire d'autre. Oui, pas simple en ces temps de zapping.

video 1: lien direct : http://youtu.be/nBubT1OrZG0 .


vidéo 2 : http://youtu.be/Xo9WlfP5cPY  .

Pourquoi pas des vidéos du second set ? Parce qu'il fut encore meilleur.
Et que le Curare est un poison a manipuler avec d'infinies précautions.

...
Liens utiles :
* Daunik Lazro : page du site Emouvance et page de la Médiathèque .
    Rappel d'articles dans Jazz à Paris :
    Curare en boîte cristal ;
    Retour sur Lazro, Turner - main duo ;
    Daunik Lazro & Roger Turner - Souffle Continu ;
    Lazro, Duboc, Lasserre "retiennent la pluie" ;
    Some other zongs ;
    Horizon Vertical ;
    Les 20 ans d'In Situ : photos et article de Claude Parle ;
    JL Guionnet - Michel Doneda - Daunik Lazro .

* Roger Turner : site du musicien et page Interzones .
    Rappel d'articles Jazz à Paris etc :
    Rotonde de Choc (article de Claude Parle), et vidéos de R²C
    In the tradition .

* Jean-François Pauvros : site du musicien .
    Rappel d'articles dans Jazz à Paris :
    Quand JF Pauvros joue sur Buster Keaton
    Saint Pierre ouvre ses portes à Pauvros et Onda
    Pauvros & Pennequin
    Makoto Kawabata & Jean-François Pauvros .