Anne James Chaton
Anne James Chaton

Anne James Chaton se présente comme poète sonore. Son travail ne se limite pas en effet à l'écriture, elle même suivant des protocoles assez complexes et inventifs, mais aussi à dire, projeter ces textes, parfois en interaction avec son ordinateur et sa bibliothèque sonore, d'outils de traitements des sons, et avec des musiciens comme Andy Moore ou Alva Noto (Carsten Nicolai).
Une voix monocorde comme pour priver de tout affect les phrases, le discours, peut-être aussi pour laisser toute la construction de sens, d'espace sensible aux auditeurs. Effet saisissant.

Cet artiste a déjà fait l'objet de petites chroniques sur ce blog :
- Princess in car (http://fluxjazz.canalblog.com/archives/2011/06/10/21272212.html) : un très étonnant poème !
- Le Journaliste; Dans le monde; Lyon Ground Zero, Evenement I (http://fluxjazz.canalblog.com/archives/2009/07/14/14359611.html)

Et comme de juste, cette année, au mois de mars, en compagnie d'Andy Moore, sa pièce "Dernière minute", extraite de l'album Transfer 1/Departure (Raster - Noton) a reçu le prix Qwartz 2012

Anne James Chaton - Departures
(voir http://aj.chaton.free.fr/departure.html)


En fin d'année 2011, Anne James Chaton était l'invité de l'Atelier du son, une émission de France Culture du vendredi, de 23h à minuit. Une heure durant, il s'est prêté avec simplicité à cet exercice d'explicitation que requiert ce type d'émission, des extraits sonores venant souligner la trajectoire créative. C'est certainement un chemin direct vers l'art de ce créateur peu commun.
Emission disponible en cliquant sur la bannière de l'émission

Atelier du Son - France Culture
Lien direct 

Enfin, le 25 février dernier, un concert était donné à la Gaité Lyrique à l'occasion de la sortie de son dernier "livre-cd" : Décade (encore avec Andy Moore et Alva Noto), série de lectures-portraits. J'avais un temps espéré la retransmission de ce concert sur Arte Live Web, alors que d'autres concerts du cycle avaient été diffusés : mauvaise pioche.

Afin de compléter (pour le moment) ce parcours des derniers travaux d'Anne James Chaton, rendez-vous sur la page de Décade, pour un extrait (bien trop court).


Un bien étrange et fascinant voyage.